jeudi 27 novembre 2014

JE suis mes émotions


Mes parents n'ont pas appris les émotions, elles leur étaient interdites (idem pour leurs parents, etc).

Donc le message appris est : "les émotions sont une menace".
Les émotions qui viennent de soi.
ET celles qui viennent des autres : "pourquoi ce qui m'est interdit serait autorisé aux autres !"

Donc quand un enfant exprime des émotions : oulala stop danger ! ça dérange l'apparente tranquillité, la sécurité d'un univers désémotionnalisé (!)
C le bordel, alerte, sirène, cadenas, verrous, barrières : "il faut", "tu dois", "mais non ça va"
Donc l'enfant intègre : ce que je ressens du dedans n'est pas important, moins important que les attentes des autres, moins important que la morale.
Ce que je ressens du dedans n'a pas de valeur. "Être" n'est pas important, n'a pas de valeur. "Être" ce qu'on est, c pas vrai, c pas la vérité. La vérité est ailleurs, en dehors.
Faire, Avoir, OK.
Être, non. Ou alors Être sage ! Être parfait ! ...

On connait l'expression qui dit : "il est vivant cet enfant !!!" comme un reproche. C'est fou quand on écoute vraiment les mots !
Et les autres enfants ils sont quoi ?
...

Et le cran au dessus, plus ou moins clairement, explicitement exprimé :
Quand un enfant exprime des émotions : oulala stop danger, alerte, sirène, cadenas, verrous, barrières --> je t'aime moins quand tu fais ça.
Donc l'enfant intègre : quand je ressens qq chose du dedans, c pas bon. Ce que je ressens du dedans est une menace pour mes parents et pour l'amour qu'ils me portent.
Plus je ressens qq chose de fort, plus c dangereux, plus on risque de ne pas m'aimer...

Ma répression émotionnelle...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire