mercredi 11 janvier 2017

Les différences invisibles

Source : émoiémoietmoi
Source : Delcourt

Une super-be BD : touchante, drôle, éclairante ;
qui parle d'abord de l'autisme Asperger ;
mais aussi d'altérité, du droit d'être soi, du besoin d'identité (pour soi), du besoin de ne pas être défini (par les autres), de la normalité et de la normalisation, du monde du travail...

Et cette sensibilité particulière des Asperger, m'a fait penser à cette phrase :
"Ce n'est pas signe de bonne santé que d'être bien adapté à une société profondément malade"
(J. Krishnamurti)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire