vendredi 11 août 2017

Koan

Cadeau de Noémie

La libellule danse
Cette fragilité qui laisse passer la lumière




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire